Le début de stage à Marseille avec KEDGE

J’avais toujours bien aimé la culture française, d’autant plus après avoir fait mon échange scolaire à Sciences Po l’hiver 2016 ce qui m’avais donné envie d’y faire un stage. Le semestre passé à Michigan, j’ai continué à rencontrer des françaises à travers de mon comité francophone, où on se retrouvait chaque semaine pour parler français. Lors des réunions, on sortait vraiment le plus marrant des blagues et racontait les histories les plus drôles, ce qui m’a attiré plus en plus à la langue.

 

Donnant ça, l’occasion de parler avec des admissibles par rapport à leurs études, projets professionnels et ainsi de suite à Kedge Business School était parfaite. Dès le début, mon but était de m’entrainer en français pour que je puisse devenir bilingue avec 25 ans pour ouvrir la voie à y travailler. En plus, je voulais aussi comprendre les différences entre la culture de travail en France et celle des États-Unis pour savoir si ça me conviendrait plus tard.

 

Alors que j’écris ceci depuis Manhattan, je me rappelle un temps que j’ai eu la réponse à mes questions les plus pressants quand j’ai parlé avec des professeurs américains, qui sont habités en France pendant des décennies. D’une manière très honnête, ils m’ont partagé ses expériences en tant que professeur et en a apporté un éclairage, mes rêves plus à la portée.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *