Les quelques premières semaines

Ayant eu une réponse de mon acceptation, j’ai tout de suite imaginé un travail en équipe en dirigeant simplement les gens vers leurs salles pour passer leurs oraux. A ce moment-là, je n’ai pas su à quel point je devrais parler avec eux pour les faire sentir bien accueilli, le travail que je me suis retrouvée faire pendant le stage et que j’ai l’aimé tant. En un sens, puisque je ne savais pas comment ça se déroule le stage, j’ai vite appris les tenants et les aboutissants en parlant avec les autres staffs.

Mes journées en photos :

Par hasard, je me suis croisée l’un des fameux footballers de France, Lilian Thuram, en chemin vers la plage !

La quotidienne : notre danse suivi par les chants de l’école.

En train de jouer « times up » avec des admissibles. Celle qui peut deviner le plus vite gagne !

Je joue des tournâtes avec des amissibles ! Apparemment très bien répandu en France avec plus de quatre joueurs et assez des raquettes.

 

Le food truck nommé hipster que j’aime autant.

Ce qui m’a pris par surprise c’est que, même si les staffs se connaissent les uns et les autres grâce au cours et au assos partagés, on s’est quand même liés d’amitiés. Tout le monde était vraiment ravi d’être là tellement que je ne me suis pas sentie au travail.  Autant dire qu’avec les pauses déjeuner longues et l’absence des gens à la bourre, j’ai trouvé le rythme de vie sympa, ce que j’ai aussi remarqué pendant mon échange scholaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *